Retour

CHANGEMENT DE NORME POUR LA PERMÉABILITÉ DE L’AIR

184_photo_article.jpg

Depuis le 1er septembre, pour les bâtiments soumis à la RT 2012, la mesure de la perméabilité de l’air de l’enveloppe du bâtiment change. Désormais, c’est la norme EN ISO 9972 du 30 octobre 2015 et son guide d’application qui devront s’appliquer en lieu et place de la norme NF EN 13829 de février 2001. Les « nouvelles mesures » seront applicables à compter du 1er Juillet 2016, ce qui laisse une année aux professionnels pour s’adapter aux nouvelles modalités. 


Quels changements ? 


Ils sont assez nombreux et concernent aussi bien des précisions sémantiques que des nouveaux modes opératoires, tout en répondant à certaines questions opérationnelles. Par exemple, la notion de volume intérieur est désormais définie comme un « espace volontairement climatisé à l’intérieur d’un bâtiment ou d’une partie de bâtiment soumis à essai, ne comprenant en général ni les combles, ni le sous-sol, ni les structures annexes. ». Son mode de calcul l’est aussi : Aire nette de plancher * hauteur moyenne sous plafond. Ces précisions doivent donc être incluses dans le rapport final. 
Sont aussi concernés le débit de fuite intérieur, la surface de fuite effective et spécifique, la fermeture d’une ouverture, etc. 
Côté appareillage, de nouveaux outils sont nommés, comme par exemple le manomètre qui permet la mesure de la différence dépression à ± 2 Pa dans l’intervalle de 0 à 60 Pa alors même que dans l’ancienne version, aucun n’instrument n’était, pour cette mesure, clairement indiqué. 
Quant aux modes opératoires, ils sont plus précis et présentent des cas qui peuvent être régulièrement rencontrés. 
 

Ce qu’il faut retenir ? 


La nouvelle norme internationale augmente de 2 à 3 le nombre de mesures, modifie le calcul du volume intérieur et adapte la formule de calcul de la surface de fuite effective. Elle est plus précise dans son ensemble. Les diagnostiqueurs disposent donc d’une année pour l’analyser, la comprendre et la mettre en œuvre.

 

Publié le 19 Septembre 2016

Retour

Un diagnostiqueur immobilier proche de chez vous

150 diagnostiqueurs
en France

250 000 diagnostics réalisés
en 2018

Trouver votre diagnostiqueur