Retour

LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 AUGMENTE LES COÛTS DE LA CONSTRUCTION

Au lendemain de la COP 21, le Commissariat Général au Développement Durable a publié une étude sur les coûts de la construction des bâtiments « plus compacts et moins énergivores ». Son objectif est simple : quantifier les investissements de constructions de logements plus denses, promus par la loi de renouvellement urbain (SRU) et plus efficaces en matière énergétique (RT 2012)

 

Que faut-il en retenir ?

Que les coûts augmentent ! Ils sont supérieurs, selon l’étude, d’environ 14% pour les constructions individuelles pures et groupées, et de 9% pour le collectif, en « comparaison avec les opérations de construction respectant la réglementation thermique 2005 ». Alors, une augmentation, certes, mais qui devrait être compensée par les économies d’énergies liées aux caractéristiques de la RT 2012.

 

Disparités dans les résultats

Bien entendu, ces résultats sont à pondérer en fonction de certaines particularités, à commencer par le coût de la construction rapporté au mètre carré, qui est plus élevé dans le collectif que l’individuel. De la même manière et logiquement, des disparités ont été constatées en fonction des régions. Il semble évident que le coût est plus élevé en Région Parisienne qu’en zone rurale. Enfin, l’étude précise que le degré de finition de la construction peut conduire à des surcoûts.

 

Quelle méthode de calcul ?

L’étude s’est basée sur les résultats de l’enquête de Revient des Logements Neufs (PRLN) en mettant en relation le prix du marché de la construction et ses caractéristiques permettant ainsi d’esquisser un tableau des principaux facteurs de variabilité des coûts de la construction.

 

Qu’on se rassure, les auteurs de l’étude précisent que, dans une vision sur le long terme, cette augmentation sera modérée par la diminution de la facture énergétique.

 

 

Publié le 09 Février 2016

Retour

Un diagnostiqueur immobilier proche de chez vous

150 diagnostiqueurs
en France

250 000 diagnostics réalisés
en 2018

Trouver votre diagnostiqueur