Retour

LE BÂTIMENT « CHANTIER PRIORITAIRE » DE LA LOI ROYAL

Le projet de loi sur la transition énergétique a été adopté, le 3 mars 2015, au Sénat. Qualifié par Ségolène Royal, ministre de l'écologie, comme « chantier prioritaire », la rénovation énergétique des bâtiments est au cœur des mesures de loi sur la croissance verte.


44% de l'énergie de la France provient du bâtiment (première place en terme de consommation énergétique). Partant de ce constat, la ministre de l'écologie considère la rénovation énergétique du bâti comme « le principal chantier de la loi » sur la transition énergétique adoptée le 3 mars au Sénat. Objectif annoncé : faire baisser les factures, créer 75 000 emplois dans le bâtiment et atteindre 500 000 logements rénovés par an pour 2017 (dont la moitié est occupée par des ménages modestes).

Pour la ministre, 2015 doit être « l'année de l'accélération » en terme de rénovation énergétique des bâtiments. A partir de 2020, la rénovation des bâtiments résidentiels privés sera obligatoire pour ceux dont la consommation en énergie primaire est supérieure à 330 kWh par an au mètre carré. Les sénateurs entendent atteindre un niveau maximal de 150 kWh/m²/an. Cette mesure vise à protéger les locataires souffrant d’une faible efficacité énergétique et contraints de régler des factures élevées. La facture annuelle pour une maison mal isolée est de 2500 € contre 250 € pour une maison basse consommation.

De quoi donner des ailes à la rénovation énergétique des bâtiments !

 

Publié le 30/03/2015

Retour

Un diagnostiqueur immobilier proche de chez vous

150 diagnostiqueurs
en France

250 000 diagnostics réalisés
en 2018

Trouver votre diagnostiqueur