Retour

LES CERTIFICATIONS AUX DIAGNOSTICS IMMOBILIERS

Les pouvoirs publics ont souhaité uniformiser les compétences des opérateurs en diagnostics immobiliers et ont choisi de mettre en place un système de certification de personnes pour les diagnostiqueurs immobiliers.

 

Malgré la complexité de ce système de certification des diagnostiqueurs immobiliers, on ne peut que se réjouir de cette validation de leurs compétences, qui apporte une reconnaissance incontestable vis-à-vis des clients. On peut simplement s’interroger sur le choix d’une certification « provisoire », sa validité étant limitée à 5 ans et doit, de ce fait, être renouvelée tout au long de la carrière du diagnostiqueur immobilier.

 

Peu de professions bénéficient d’autant d’exigences des pouvoirs publics. Depuis le 1er novembre 2007, chaque opérateur de diagnostics immobiliers doit avoir été certifié afin de pouvoir exercer la plus grande partie de ses missions de diagnostic.

 

Ce sont les organismes certificateurs, agréés eux-mêmes par le comité français d’accréditation « COFRAC » selon la norme ISO/CEI 17 024, qui certifient les diagnostiqueurs immobiliers.

 

Les organismes certificateurs en diagnostics immobiliers évaluent les diagnostiqueurs par apport à un référentiel faisant l’objet d’un arrêté ministériel pour chaque diagnostic immobilier concerné. Ils font passer 2 examens aux diagnostiqueurs :

• Un examen théorique sous-forme de QCM, auquel la réussite conditionne le plus souvent le droit de passer l’examen pratique ;

• Un examen pratique en présence d’un examinateur. Le candidat est mis en situation en salle aménagée ou en virtuel sur un écran ou support papier.

 

Pour passer les certifications pour chaque diagnostic immobilier, le mieux est encore de suivre une formation.

 

Rejoindre le réseau BC2E

 

Publié le 04/12/2014

Retour

Un diagnostiqueur immobilier proche de chez vous

150 diagnostiqueurs
en France

250 000 diagnostics réalisés
en 2018

Trouver votre diagnostiqueur