Retour

POLLUTION INTÉRIEUR DES LOGEMENTS

Les logements sources de pollution !

 

Inutile de prendre sa voiture sur le périphérique pour trouver de nombreuses sources de pollution. L’étude rendue publique par l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur (OQAI), en juin 2015, révèle qu’un logement sur deux est contaminé.

67 composés organiques* semi-volatils sont présents dans nos habitations et surtout dans notre quotidien avec une moyenne de 30 polluants par habitation. C’est ce qui ressort de l’étude menée par l’OQAI sur un échantillon représentatif de 400 logements.

Lorsque l’on cuisine ou que l’on fume, dans les plastiques, dans les produits d’entretien stockés… on trouve de tout. À commencer par les phtalates, les hydrocarbures aromatiques polycycliques et dans une moindre mesure : la perméthrine et le bisphénol A dans les poussières ainsi que le triclosan dans l’air. Et ce sont les enfants de bas âge qui y sont les plus sensibles.

Selon l’étude : « Certains COSV sont suspectés d’avoir des effets sur le système nerveux et le système immunitaire. De plus, certains sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens, c’est-à-dire qu’ils interféreraient avec le fonctionnement du système hormonal. Ce qui pourraient entraîner des effets sur le système reproducteur (baisse de la fertilité, malformation, cancer, etc.) ou l’augmentation de l’obésité, par exemple. »

Des conséquences inquiétantes qui pourtant peuvent dès maintenant être enrayées. Comment ? En dispensant de bons conseils aux propriétaires ou locataires (aérer régulièrement son habitation) mais aussi en réalisant un diagnostic de la perméabilité à l’air (diagnostic d’ailleurs imposé dans le RT 2012 pour tous les bâtiments d’habitation dont le permis de construire a été déposé depuis le 1er janvier 2013.) Ses objectifs sont nombreux : d’une part participer à la réduction de la facture énergétique par l’optimisation de l’isolation et de l’étanchéité, d’autre part d’assurer une bonne performance de la VMC et enfin augmenter le confort thermique et acoustique.

 

*32 des 48 COSV proviennent des poussières et 35 des 66 COSV des particules en suspension dans l’air.

 

Publié le 15 Juillet 2015

Retour

Un diagnostiqueur immobilier proche de chez vous

150 diagnostiqueurs
en France

250 000 diagnostics réalisés
en 2018

Trouver votre diagnostiqueur