Retour

RISQUES AMIANTE : L’AMÉLIORATION DES PRATIQUES EST INDISPENSABLE

La règlementation concernant la protection contre l’amiante est complexe et si elle s’est fortement développée ces dernières années, elle n’en est qu’à ses balbutiements.

 

Pour rappel il existe différents diagnostics concernent l’amiante, pour lesquels différentes certifications sont nécessaires pour les diagnostiqueurs. 
Pour en savoir plus : http://www.bc2e.com/diagnostics/amiante

 

Le HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique) dans son rapport du 14 août met en évidence les dysfonctionnements dans les procédures de protection contre l'amiante.

 

S’il propose un nouveau seuil de déclanchement des travaux à 2 f/L à partir du 1er janvier 2020, il précise que cet abaissement du seuil n’aura aucun impact si les méthodes appliquées lors des recherches et de l’élimination des déchets contenant de l’amiante n’évoluent pas.

 

Le HCSP propose entre autres choses :

• de rendre obligatoire l'application de la norme sur le diagnostic amiante NFX 46-020 pour tous les types de repérages ;

• de mentionner dans les rapports la présence et l'absence d'amiante dans les matériaux analysés ;

• de réaliser un examen visuel après les travaux de retrait des matériaux ou produits contenant de l'amiante ;

• de créer différentes certifications pour les opérateurs selon le type de repérage.

 

Enfin, il préconise la création d'une base de données nationale centralisant l'ensemble des résultats de repérage et des mises à jour après travaux.

 

La règlementation concernant l’amiante prévoit donc encore nombre d’évolutions…

 

Publié le 28/08/2014

Retour

Un diagnostiqueur immobilier proche de chez vous

150 diagnostiqueurs
en France

250 000 diagnostics réalisés
en 2018

Trouver votre diagnostiqueur