Retour

UN PTZ 2016, PLUS ACCESSIBLE ET PLUS AVANTAGEUX

Le 9 novembre, à l’occasion d’une conférence de presse Sylvia Pinel, Ministre du Logement, de l’Egalité des Territoires et de la Ruralité, et Christian Eckert, Secrétaire d’Etat chargé du budget, ont présenté les nouveaux contours du PTZ pour les offres de prêt émises en 2016 et 2017. Explications.

 

La nouvelle version du PTZ, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2016, permettra de financer 40 % de l’achat d’un logement dans le neuf (contre 18 et 26 % aujourd’hui selon les secteurs d’acquisition). Egalement, elle concernera plus de ménages sur l’ensemble du territoire. En effet, l’ensemble des plafonds de revenus pris en compte ont été relevés (74 000 € contre 72 000 € auparavant en zone A pour un couple avec deux enfants, par exemple). Cette augmentation devrait être cependant plus importante pour les prêts accordés en zone B1 avec plus de 15 % d'augmentation (12,5 % en zone B2, 9,09 % en zone C et 2,8 % en zone A).

L’autre nouveauté concerne la possibilité de reporter le début du remboursement dans un délai différé de 5, 10 ou 15 ans, en fonction des revenus des ménages concernés. Dans cette même idée, les prêts pourront si nécessaire être allongés sur 20 ans minimum afin de réduire le montant des mensualités.

 

En parallèle, les conditions d’éligibilité au Prêt Accession Sociale (PAS), garanti par l’Etat, seront harmonisées sur celles de ce nouveau prêt à taux zéro, pour plus de simplicité.

Enfin, le PTZ dans l’ancien sous condition de travaux, actuellement réservé à certains territoires ruraux, sera élargi à l’ensemble du territoire. Pour y être éligibles, les opérations d’acquisition devront, comme aujourd’hui, comporter 25% de travaux.

 

Publié le 23 Décembre 2015

Retour

Un diagnostiqueur immobilier proche de chez vous

150 diagnostiqueurs
en France

250 000 diagnostics réalisés
en 2018

Trouver votre diagnostiqueur